ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 3/3 - 2005  - pp.118-121  - doi:10.1007/s10298-005-0087-9
TITRE
La superoxyde dismutase, puissant antioxydant naturel, désormais disponible par voie orale

TITLE
Superoxide dismutase (SOD), the powerful natural antioxidant, now available orally

RÉSUMÉ

Le stress oxydatif, conséquence naturelle du métabolisme de l’oxygène, est normalement contrôlé par des systèmes de défense antioxydante endogènes. Lorsque ceux-ci s’avèrent insuffisants, il en résulte des lésions cellulaires impliquées dans le vieillissement mais également dans certains processus pathologiques. Puissante enzyme antioxydante naturelle, la SOD agit à la source même de la réaction en chaîne induite par les espèces réactives de l’oxygène et constitue donc le premier et l’un des principaux maillons du processus de défense contre les radicaux libres. Malheureusement, en raison de la fragilité de sa structure moléculaire, la SOD non protégée est inactivée dans le tube digestif. Grâce à un procédé de couplage à la gliadine, protéine extraite du blé, on dispose désormais d’une SOD d’origine végétale (extrait de melon riche en SOD) bioactive par voie orale. Plusieurs études in vivo chez l’animal ainsi qu’une étude clinique chez des volontaires sains ont effectivement confirmé le maintien de l’activité antioxydante de l’enzyme SOD après absorption par voie orale, action par ailleurs combinée à des propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices.



ABSTRACT

Oxydative stress, the natural consequence of the oxygen metabolism, is normally controlled by antioxydant endogenous defence systems.When these prove to be insufficient, cellular lesions develop that result in ageing but also in some pathological processes. The powerful natural antioxydant enzyme superoxide dismutase (SOD) acts at the very source of the chain reaction resulting in reactive types of oxygen and therefore constitutes the first and one of the main links of the defence process against free radicals.Unfortunately, due to the fragility of its molecular structure, non-protected SOD is inactivated in the digestive tract. Thanks to a coupling process with gliadin, a protein extracted from wheat, a SOD of vegetable origin (melon extract rich in SOD) is now available orally. Several in vivo studies on animals as well as a clinical trial using healthy volonteers confirmed the preservation of the antioxydant activity of the SOD enzyme after oral administration; an action moreover combined with anti-inflammatory and immunomodulatory properties.



AUTEUR(S)
F. Joanny MENVIELLE-BOURG

MOTS-CLÉS
Superoxyde dismutase (SOD), Gliadine, Origine végétale, Bioactivité par voie orale, Action antioxydante, Propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices, Radicaux libres, Maladies dégénératives et vieillissement, Étude clinique, Études in vivo

KEYWORDS
Superoxide dismutase (SOD), Gliadin, Vegetable origin, Oral bioactivity, Antioxydant action, Antiinflammatory and immunomodulatory properties, Free radicals, Degenerative and diseases and ageing, Clinical trial, In vivo studies

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (533 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier