ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/2 - 2013  - pp.130-133  - doi:10.1007/s10298-013-0766-x
TITRE
Effets de Capsicum frutescens L. (Solanaceae) et de Zingiber officinale (Zingiberaceae) sur la croissance de Phoma sabdariffae (Phomaceae) au Gabon

TITLE
Effects of Capsicum frutescens L. (Solanaceae) and Zingiber officinale (Zingiberaceae) on Phoma sabdariffae (Phomaceae) growth in Gabon

RÉSUMÉ

Phoma sabdariffae est l’agent responsable de la pourriture cryptogamique humide de la roselle au Gabon. La présente étude a été réalisée pour expérimenter une technique de lutte biologique à base de piment et de gingembre. Les huiles essentielles de ces deux plantes ont pour cela été extraites par évaporation rotative, et incorporées au milieu de culture PDA en constituant trois concentrations de valeurs 1/4, 1/2 et 3/4. La croissance fongique a été mesurée journalièrement dans des boîtes de Pétri à l’aide d’une règle graduée. Les résultats obtenus ont révélé que tous les traitements de piment et de gingembre ont inhibé significativement la croissance mycélienne de Phoma sabdariffae. Ces inhibitions ont été proportionnelles aux concentrations d’extraits végétaux utilisées. La comparaison d’effets entre les deux plantes n’a pas révélé de différences significatives entre les concentrations de même valeur. L’usage des extraits bruts concentrés de piment et de gingembre peut donc être envisagé dans la lutte contre la pourriture humide de la roselle au Gabon.



ABSTRACT

Phoma sabdariffae is the main roselle pathogenic fungus agent in Gabon. The present study was undertaken in order to experiment a biological strategy to eradicate this pathology. Hence, spice and ginger essential oils were extracted (rotavapor) and incorporated in PDA medium, constituting 3 concentrated (1/4, 1/2 and 3/4) samples. Fungus growth was measured after culture with a gradual ruler. The results showed all spice and ginger extracts inhibited significantly Phoma sabdariffae mycelium growth. Fungus inhibition rates were proportional to plant extracts’ concentrations. But for a same concentration the effects between the 2 plants’ essential oils weren’t different. Hence, the use of spice- and ginger-concentrated crude extracts may be envisaged against Phoma sabdariffae pathogenic agent.



AUTEUR(S)
A.N. LÉPENGUÉ, A. SOUZA, B. IBRAHIM, J.F. YALA, I. MOUARAGADJA, B. M’BATCHI

MOTS-CLÉS
Phoma sabdariffae , Piment, Gingembre, Huiles essentielles, Lutte biologique

KEYWORDS
Phoma sabdariffae , Spice, Ginger, Essential oils, Biological fight

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (792 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier